collaboratrices

Quand j’étais fille!

Par Janie Renaud

Oui oui, cette vieille expression, qui soudainement, prend tout son sens, un jeudi soir 23 h, après un 12 h de travail et que l’homme « a raté Sam » (à pas réussi à l’endormir, donc en arrivant à 20 h 15 du travail, je l’ai bercé, mon coquelicot, jusqu’à 21 h), que j’ai passé une belle journée, mais…

Qu’en finissant j’ai pas passé au centre d’ach’ me checker un top pour ce soir.

Mais que j’ai pas été me pimper la face pendant 1 h pour être « potable » même dans la pénombre d’un club..

Que j’ai pas bu un brin avant de partir (bon j’ai bu deux coupes de vin, mais pas dans les mêmes circonstances; plus comme la première pour décompresser de ma soirée, et ma deuxième pour décompresser de ma journée… Avec un demi-sac de chips).

Que j’ai pas été rejoindre ma chum chez elle pour qu’on parte aux Tops (ou au Loft, ou à Rip’ ou whatever).

Que j’ai pas passé une soirée à pas me soucier de rien (sauf qui va me ramener parce qu’en fin de compte, je l’ai échappé).

Qu’à 4 h du mat j’ai pas entendu les oiseaux chanter et vu le soleil se lever parce qu’en fin de compte….

Je suis arrivée chez nous, contente qu’en fin de compte je vois mon bébé s’endormir, j’ai raconté ma journée à mon chum et lui, il me l’a mimée (très expressif le gars), j’ai fait du FaceTime avec ma sœur et ma filleule qui était pas du tout en voie de s’endormir, qu’en même temps j’ai bu mes 2 coupes de vin, mangé mon demi-sac de chips…

Bref, j’ai passé une des meilleures soirées de ma vie, en tant que maman, blonde, sœur, marraine…. Oui la vie change du tout au tout, mais maudit que ça fait du bien. ❤️❤️

Par Janie Renaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *