collaboratrices·simplicité

Pourquoi j’ai adopté une garde robe minimaliste

Texte par Marie-Lou Noël

L’été dernier, j’en ai eu assez de tous ses vêtements en trop. Ceux qu’on garde au cas où. Au cas où je retrouverais mon poids avant grossesse (9 ans plus tard tsé). Au cas où cette couleur me ferait bien un moment donné. Au cas où cette coupe m’irait bien par miracle avec le temps. On a toutes mille raisons pour accumuler. Sauf que tout ça, ça reste dans notre vie et notre tête pour rien.

Moi, je suis la reine pour garder des trucs inutiles pour la maison ou avoir 25 boîtes à apporter dans un organisme… pour ne jamais le faire. Tout ça se ramasse dans ma tête et crée de la culpabilité, du manque d’espace, etc.

Puis, j’ai découvert le minimalisme mais surtout, le projet 333. . Le principe du minimalisme est simple : retire quelqu’un chose de ta vie pour que quelque chose d’autre prenne la place. Je ne parle pas d’objets matériels. Mais si tu as de la place dans ta chambre parce que tu t’es débarrassé des boîtes et des meubles en trop, tu pourrais peut-être te faire le petit coin lecture que tu as toujours voulu avoir!

Pour le projet 333, le concept est super simple : 33 items pour 3 mois. Go je me lance! Gros ménage du garde robe. Par quoi on commence? Premièrement, ça prend un miroir. Puis tu essaies TOUS tes vêtements. Premièrement, tu te demandes :

-Est-ce que le vêtement est brisé ou abimé?

Si OUI, ça va direct aux vidanges.

Ensuite, tu as 3 questions à te poser :

-Est-ce que la taille est bonne?

-Est-ce que le vêtement est confortable?

-Est-ce que le style te fait bien?

Si la réponse est NON a une ou plusieurs de ces questions, le vêtement se retrouve dans la pile à donner/vendre comme tu préfères. On devient parfois sentimentale et on se dit qu’on l’a payé cher, qu’on l’aime, que ça nous rappelle quelqu’un. On diminue alors au maximum les items qu’on garde pour ‘’rien’’. Les 40 t-shirts de voyage peuvent servie à créer une courte pointe, par exemple. Mais si c’est pour les mettre dans une boîte qu’on ne regarde jamais, pourquoi s’encombrer?

Ensuite, on trie nos vêtements par saison. Tout ce qui est hors saison, on l’enlève de notre vue. On peut les mettre dans un meuble, un bac, peu importe. De ce qui nous reste de la saison, on compte! Le but ultime est d’atteindre 33 items (vêtements, souliers, vêtements d’extérieur, accessoires). Pour commencer, je vous conseille de ne pas trop vous stresser avec le nombre. L’important est de diminuer et que les vêtements matchent ensemble. Donc les morceaux qu’on aime mais qui ne vont avec rien, on en profite pour les laisser partir. On ne compte pas les vêtements de sport, pyjamas et sous vêtements.

À ma première saison, j’avais 40 items sans les souliers et vêtements d’extérieur. À ma deuxième saison, 33 items sans les vêtements d’extérieur. Cet hiver, à ma troisième saison, 27 items en tout. Je sais que l’hiver est plus facile pour moi car je ne superpose pas de vêtements et que je mets rarement des accessoires. Le printemps arrive et je suis pas mal sûre que je vais dépasser le 33 à ma prochaine saison. Mais l’important est d’avoir une garde robe simplifiée.

C’est très libérateur et ça permet de gagner beaucoup de temps quand tous les items matchent ensemble. Penses à deux choses pour un succès garanti : 80% de style classique et de couleurs neutres. Les couleurs neutres et qui matchent facilement sont : noir, brun, beige, blanc, gris, marine, bourgogne et souvent les couleurs pastels aussi. Étonnement, c’est beaucoup plus facile de se trouver quelque chose à porter quand on a moins! Je te conseille de tenter l’expérience!

PS : je vous laisse quelques sites web si tu as envie d’en apprendre davantage. Désolée, mes références sont en anglais mais si tu as des questions, n’hésites pas à me contacter.

Pour vous renseigner sur le projet 333 : https://bemorewithless.com/project-333/

Pour une application mobile pour la garde robe : https://smartcloset.me/

Pour comptabiliser ce qui entre et sort de votre vie : https://appadvice.com/app/minimalist-a-minimalism-app/1104101672 

Par Marie-Lou Noël

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *