vie

Je veux de l’argent!

Ah! L’argent! Ces jours-ci, j’en ai vraiment besoin. Des factures à payer, les enfants à habiller, moi qui ai trop de coups de cœur québécois et mes achats hebdomadaires à faire. Vouiii, j’aimerais bien qu’elle pousse dans les arbres! Je suis rendue à un point où je me demande quoi faire pour en gagner plus. C’est sûr que la réponse est de travailler davantage, par contre je ne veux pas m’épuiser et sacrifier mon temps avec ma famille.

Quelques fois, j’ai de la misère à comprendre : qu’est-ce que je faisais pour arriver financièrement quand j’étais monoparentale? Je l’accorde, je recevais de plus grosses prestations du gouvernement, je n’exagérais pas dans mes achats québécois, j’achetais des vivres pour trois personnes au lieu de sept et je vivais simplement. Voilà!

Je ne me stressais pas autant qu’actuellement sur l’argent! Certes, je faisais attention à mes dépenses tout en me gâtant de temps en temps. Je crois que je devrais arrêter de me stresser. J’essaie beaucoup et je tente même des trucs pour avoir bonne fortune.

Je fais le ménage de mon porte-feuille en prenant soin de bien placer les billets pour montrer ma bonne foi.

Je dorlote ma sacoche pour la même chose.

J’ai des pensées positives les jours de nouvelle lune.

Je ne dis pas que ça ne mène nulle part, je ne veux pas m’attirer un malheur, mais j’ai l’impression que je n’atteins pas mon objectif.

Plus que je cours pour en avoir, plus elle m’échappe. J’en ai tellement besoin, qu’elle le sait et se sauve! Je travaille comme une folle. Maintenant, je fais du remplacement, pendant ma journée de congé, pour mieux compenser mes pulsions de consommatrice Etsy. Ne vous inquiétez pas, je ne me fais pas une grosse horaire, par contre j’y pense de plus en plus. Je commence déjà à angoisser sur les prochaines dépenses qui s’en viennent : celles de la rentrée scolaire! Je sais que je capote trop vite, car c’est dans trois mois. La vraie raison est que je veux poursuivre mes études, sans emprunter!

C’est mon défi! Je souhaite absolument avoir mon certificat dans un an, sans que ça dérange les autres. Pourquoi, je m’en fais? J’ai le droit de changer mon sort en allant chercher plus. Je devrais m’enlever cette pensée et porter mon attention sur mon objectif : ne pas m’en faire avec l’argent et surtout avoir une bonne santé financière.

J’ai quelques idées dans ma tête, évidemment! Je crois que c’est le moment de l’écrire sur papier et de me pencher sur mes moyens. Sérieusement, les écrire me motive et je les fais sans que ça me coûte un bras et une jambe! Bref, j’ai déjà commencé en faisant trois listes :

  • Prochaines dépenses
  • Comment moins dépenser?
  • Comment me faire de l’argent?

Je vous confirme que j’ai écrit : de ne pas finaliser la commande sur Esty sans m’avoir posé la question : vas-tu le porter? Je réussis pas trop pire, malgré quelques petits cas isolés de rien du tout. Mais bon, je ne suis pas parfaite!

Maintenant, je suis à la prise de décision sur la manière de faire de l’argent sans perdre la tête. Est-ce que je continue à faire quelques remplacements ou non? Hum! Je veux vraiment profiter de mon été en étant bronzée, pas cernée!

C’est fou comme l’écriture de ce texte me fait réaliser des choses. Ça se bouscule dans ma tête! Je me sens d’attaque pour aller de l’avant! D’arrêter de stresser, d’user de créativité pour trouver de l’argent et d’attirer la bonne fortune sans m’acheter un gratteux. Je crois que je m’en fais un peu trop, comme toujours.

 

Par Miss Simplicité

*Lorsque j’écris, j’écoute de la musique. En terminant ce texte, c’était la chanson : Reality de Lost Frequencies qui jouait. Cette chanson me fait toujours du bien en faisant réaliser que je m’en fais tellement trop avec la vie, que je devrais plutôt l’accueillir et la vivre tout simplement!

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *