Critique littéraire

Amour aller-retour; un livre sur l’amour de soi

Pour le mois de février, celui de l’amour, je vous propose le livre Amour aller-retour de Marie-Eve Lamontagne. Ce roman vous transportera dans la vie de Marie-Eve, une femme qui souhaite trouver la paix intérieure.  Dès les premières lignes, vous devenez la confidente de l’auteure, elle se livre corps et âme dans ce roman. Elle se vide le cœur, en parlant de son mal de vivre, de sa reconstruction ainsi que de sa guérison. 

Avant de continuer, voici un petit résumé:

Marie-Eve fait des aller-retours en train pour se rendre au travail. Cette femme aux apparences distinguées cache un mal de vivre latent qu’elle a depuis sa tendre enfance. Un beau matin, un bel inconnu fait son entrée dans son wagon et celui-ci chamboule sa vie. 

Vous avez deviné que l’auteure est le personnage principale de ce récit. Alors, on est plongé rapidement dans son cœur et nous ressentons immédiatement ses émotions. Elle ne passe pas par 4 chemins pour décrire ses états d’âme. Elle se dévoile graduellement en prenant le soin de nous situer dans le temps. Ce que j’ai remarqué tout de suite, c’est la vulnérabilité de Marie-Eve, car elle se dévoile telle qu’elle est, sans artifice et en toute franchise. On est dans le cœur de ses tempêtes intérieures. Plus que je lisais le livre, plus j’avais le goût de la prendre dans mes bras et d’aller l’aider. Mais…

Ce n’est pas ce que Marie-Eve recherche en publiant ce livre. Elle l’a écrit pour nous faire prendre conscience de qui nous sommes. J’ai bien vu que l’écriture a été bénéfique pour elle et souhaite aider les autres qui sont pris avec une mauvaise estime d’eux-mêmes. On peut trouver qu’il y a une certaine longueur avant qu’elle prenne son bien-être en main, sauf que je trouve ça réaliste qu’elle y soit, parce qu’on ne reconstruit pas du jour au lendemain. Cela peut prendre des années, des rencontres inattendues et des dépressions pour afin penser à soi. Cette longueur a amplement sa place, pour mieux démontrer ce qu’elle a vécu depuis des années.

Ce livre est une belle preuve que dans la vie, il faut plaire à soi avant de plaire aux autres. C’est toute une leçon! J’ai aimé le découvrir en suivant le cheminement de l’auteure. Marie-Eve a pris soin de bien détailler ses émotions pour qu’on les ressent afin qu’au final, on chemine avec elle.

Marie-Eve a su m’émouvoir par son histoire comme la fait Elizabeth Gilbert avec Prie mange aime. J’ai déjà hâte de lire la suite, parce qu’il y a un tome 2 de l’Amour aller-retour. Je veux continuer à la suivre et la savoir bien. Je dois l’avouer, je me suis attachée à Marie-Eve Lamontagne.

J’admire tout son courage et sa persévérance à poursuivre sa route. Je la remercie de m’avoir parler de son livre, lors d’une publication sur Miss Simplicité. Car je n’ai pas juste découvert une auteure prometteuse, mais une femme forte.

Pour suivre Marie-Eve Lamontagne:

Sur le Web

Sur Facebook

Pour acheter le livre, vous pouvez le faire par mon lien d’affiliée avec Les Libraires (ICI) ou sur son site

Par Miss Simplicité

*Cette critique est de mon initiative personnelle, suite à l’achat du livre. Je tenais vous faire découvrir cette lecture.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *