tranche de vie

Une nuit noire, un chat, une bête et une endormie

Je dois absolument raconter ce qu’il m’est arrivé la nuit dernière. Toute une histoire!

J’ai un chat, même deux, mais j’en ai un qui sort dehors. C’est un très bon chasseur ( je ramasse souvent des trophées de chasse ou ce qui en restent) et il est excellent pour défendre son territoire.

Il y a 1 mois, il est rentré d’une nuit mouvementée avec une blessure à la patte. Il a été mal en point, pendant une journée. Imaginez mon inquiétude quand je l’ai vu se débrouiller pour marcher avec sa patte ensanglantée (vous vous rappelez du texte un enfant malade et une maman folle? bien on peut changer le titre pour un chat blessé et une maîtresse folle). J’ai fini par aller chez le vétérinaire, après 2 semaines (je n’étais pas pressée de payer pour une consultation, mais on m’a convaincu, même s’il marchait sans difficulté). On m’a confirmé qu’il a été mordu et qu’il guérit bien.

IMG_6336

Dans le courant de la nuit dernière, j’ai entendu un miaulement de chat, mais pas n’importe lequel. C’était un miaulement de bagarre de chats (on le sait tous que c’est tout un cri, aussi dérangeant qu’une chatte en chaleur, je parle de la femelle du chat et non autre chose, arrêtez vos illusions). Je n’ai pas perdu une minute, je me suis levée, parce que je devais rentrer mon chat. Alors, je descendis et ouvris la porte patio et cria (plutôt chuchota son nom) pour qu’il rentre au plus vite. Je n’ai pas sorti dehors, des fois que c’est une mouffette et disons que la nuit, à moitié endormie, bien je suis peureuse pour tout.

Arsène ( voui! c’est son nom) est venu vers moi et il est rentré (alléluia).Par contre, je voulais voir son adversaire. Je me suis mise à scruter les fenêtres en me faisant un petit trou d’observation ( je ne veux pas être vu dans ma maison,  surtout par une mouffette, je sais… je suis moumoune. Comme si une mouffette va s’en rendre compte). Je n’ai rien vu, alors je refit le tour des fenêtres (trop préoccupée pour aller me coucher à 2hres30 du matin). C’est alors, que je vis un papier d’emballage par terre et la porte de la clôture ouverte. Ça y est! C’est un raton laveur!! J’en suis sûre (pas besoin de le voir pour le savoir, c’est évident. Poubelle + papier d’emballage = Raton).

Je retourna me coucher et je me suis mise à réfléchir à comment se débarrasser de cette bestiole. Je ne me suis pas rendormie,  tellement que mon cerveau était en mode panique et à trouver un plan. Chéri s’est réveillé, je lui dit que le chat s’est battu avec un raton et il s’est rendormi. Après une heure de remue-méninges, j’ai réussi à m’assoupir (et à rêver au raton).

Ce matin, au réveil, j’ai fais un résumé à chéri qui se rappelait vaguement de mon histoire de raton. Il m’a dit que la porte de la clôture n’a sûrement pas été fermée par mon garçon, lorsque celui-ci a sorti les poubelles et l’emballage avait du tomber en même temps. Comme si mon garçon n’aurait pas ramassé ce qu’il échappe (des fois, j’ai plus d’espérances que la réalité). Alors, je décida de refaire le tour des fenêtres pour revoir mes indices pour confirmer mes dires. En regardant par à la fenêtre où j’avais vu le papier d’emballage, j’ai été stupéfaite, c’était mon arrosoir.

 

img_6689
vue de mon poste d’observation
img_6686
Je peux vous dire que chéri s’est moqué de moi comme un champion. C’est fou qu’un esprit à moitié réveillé peut interpréter tout croche. Je me suis vraiment prise au sérieux, j’étais certaine que c’était un raton. J’ai perdu un peu ( beaucoup) de sommeil pour partir en croisade contre une bestiole.

 

Je devais vous raconter cette petite anecdote, elle me fait rire malgré tout. Mon chat n’a pas été blessé et il a terminé la nuit en sécurité dans la maison.

Cependant, il me reste un mystère à élucider: avec quel animal Arsène s’est-il battu?

14725591_157839658008283_4294231341196971737_n

Par Miss Simplicité la gaffeuse, la peureuse et heureuse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *