vie

Prêt pour le combat!

C’était ma première expérience à vie! J’étais la personne qui se croyait invincible. Cela arrive seulement aux autres! Imaginez-moi avec ma voix forte, mon petit sourire et ma main qui touche du bois. J’ai touché à du vrai bois et cela ne m’a pas empêché d’être épargnée. Pourquoi, là? Je n’ai pas le temps de gérer ça. J’ai d’autres chats à fouetter! Je dois encore prendre congé. Cela ne m’aidera pas financièrement. 

C’est sûr que ce n’est pas la fin du monde, mais cela a quand même déclenché la fin de MON monde. Ça me coupe de la réalité.  J’y pense jour et nuit! Comment cela s’est arrivé? Je fais toujours attention. Je prends mes précautions. Je suis alerte. Mais, c’est quand même arrivé! Cela a échappé à mon contrôle! Sans que je m’en aperçoive et bang! Je ne comprends pas.

Cela arrive même dans les bonnes familles. Je n’aurais pas pu faire plus, pour m’en sauver. C’est dur, d’éviter l’inévitable! Même avec tout ce qu’on peut faire, on finit par y être confronté. Alors, je dois me retrousser les manches et passer en mode attaque.

Bon je me lance dans ce combat où je ne peux pas reculer. Je marche la tête haute et je me crache dans les mains. Vas-y ma belle!! Tu vas y arriver!! Que la partie commence!

Mais, comment on fait pour ne pas craquer? J’ai juste le goût de pleurer, d’appeler ma maman et me mettre en boule dans un coin. Je dois arrêter d’angoisser, je dois avoir confiance en moi. Non… oui… quelqu’un le ferait mieux que moi, c’est sûr!  C’est assez! Je dois arrêter de me torturer! Je connais quelqu’un qui a réussi à passer au travers, pourquoi pas moi! Je suis capable de réaliser plusieurs choses. Je les ai fait mes preuves. Mais pas dans cette situation. Pfff! Je dois tenter le coup!

Je me documente, demande des conseils. Erreur! Les  conseils donnés par mes pairs sont justes bons pour me faire peur! Tout ce que je veux, c’est d’être bien épaulée! Je ne courais pas après le trouble! J’étais bien avant. La plus belle simple paix que j’ aimais. Mon soleil a été caché par ces gros nuages gris qui m’empêchent de manger, de sourire et d’apprécier les futilités de la vie. Je suis trop préoccupée par ce que je dois faire, que j’oublie le monde qui m’entoure.

Je suis obligée d’avancer. Je me relève et je fonce. Je sais que cette situation n’est que pour un temps. Je vais juste garder un désagréable souvenir et qui sait, je vais peut-être en rire. Je vais pouvoir mieux conseiller maintenant, je ne donnerai pas de théories prises dans des livres. Une survivante qui en parle, ouvertement, c’est encore mieux! On prendra mon expérience et on l’adaptera selon l’épreuve. 

Pendant que je vous écris ces lignes, j’apprécie ce que j’ai dans ma vie. J’écoute de la bonne musique, les enfants jouent sans chamaille et le soleil brille dehors. Je suis bien entourée et je reçois plus d’amour que je ne pouvais imaginer.

Ce texte peut s’appliquer dans plusieurs situations dans votre vie. Peu importe la situation! Je vous le partage pour ne pas perdre espoir. Vous êtes forts! Pis, même si vous tombez, vous allez vous relever. J’ai confiance en vous! 

Alors, que le combat commence…

Par Miss Simplicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *