collaboratrices

Pourquoi je fabrique mes produits ménagers et cosmétiques?

Texte de Marie-Lou Noël

Notre Terre, on n’en a qu’une. Et elle ne va pas très bien. Il faut donc en prendre le plus grand soin et l’aider pour qu’elle aille mieux. Même chose pour notre santé. Il faut y faire attention. Mais au quotidien, à quel point on est en contact avec la pollution, dans nos propres foyers? Vous me trouvez alarmiste? Lisez jusqu’au bout.

On se lève le matin, et on prend notre papier de toilette parfumé. On se brosse ensuite les dents avec du dentifrice cancérigène. On se nettoie le visage avec des micro billes de plastique et on se beurre avec des ingrédients qui dessèchent notre peau. On se met finalement du parfum synthétique irritant autant pour la peau que le système respiratoire.

Le soir venu, on revient à maison avec ce sentiment de sécurité et de bien-être que nous procurent les parfums d’ambiance et poush-poush fabriqués avec des produits chimiques. On lave notre vaisselle avec des produits non comestibles. On fait le ménage de la maison avec des produits irritants pour la peau et les voies respiratoires. On fait ensuite notre lessive avec des produits catastrophiques pour l’environnement. Puis finalement, on se douche avec des produits qui dessèchent encore une fois notre peau et qui tuent notre planète.

Mais que peut-on réellement y faire?

Ce sont malheureusement les choix qu’on nous offrent en pharmacie et en épicerie pour notre routine quotidienne… Premièrement, pratiquement TOUS les produits ménagers peuvent être remplacés par du vinaigre et/ou du bicarbonate de soude. Ajoutez des pelures d’agrumes à votre vinaigre, vous avez un nettoyant multi-usage. Utilisez le vinaigre dilué dans l’eau pour les vitres et miroirs. Saupoudrez votre évier de bicarbonate de soude et vaporisez du vinaigre pour le faire briller.

Pour les produits pour le corps, il faut toutefois être un peu plus travaillant. Voici tout de même quelques astuces à la portée de tous. Au lieu d’acheter le sel de bain à la rose du magasin qui coûte une fortune en plus d’être rempli de cochonneries, achetez-vous du sel d’epsom et de l’huile essentielle et faites le vous-même! Achetez du savon de castille liquide pour remplacer gel douche, bain moussant et savon pour bébé. Mettez de l’huile essentielle directement sur vos aisselles en prenant soin de ne pas en choisir une dermo-caustique!

Avec toutes les économies que vous ferez en ayant moins de produits, vous pourrez vous payer une bonne crème artisanale ou autres produits que vous avez du mal à remplacer. Ou encore mieux : des cours pour fabriquer vos crèmes, faire vos savons ou autres! Il y a tellement de belles compagnies locales qui fabriquent de bons produits ou offrent des cours de DIY. Au début, c’est difficile pour le portefeuille, car on doit tout acheter. Mais au fil du temps, ça devient rentable.

Personnellement, je préfère fabriquer mes produits. Par soucis de connaître chaque composantes et de n’en avoir aucunes de superflues. J’ai longtemps cherché une crème pour l’eczéma de mes enfants. Les choix étant très limités et pas du tout efficaces quand on ne veut pas donner de cortisone à ses enfants, j’étais bien heureuse de voir les options lors de mon cours de crèmes et lotions.

Donc, par soucis d’économie, de bien-être pour notre planète, de santé pour moi et ma famille, de connaissance des produits que j’utilise, je fabrique mes produits ménagers et cosmétiques. Tout ne s’est pas fait en un jour! Ça fait environ 3 ans et demi et j’ai encore des produits commerciaux à la maison. Mais je découvre de nouvelles recettes au fil du temps qui me permettent de remplacer mes produits, un à la fois. J’ai d’ailleurs un livre en chantier sur le sujet.

Si vous êtes intéressés, contactez-moi!

Par Marie-Lou Noël 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *