vie

Pour se relever, il faut tomber!


Dernièrement, je vois des gens qui essaient de percer en affaires ou de changer de vie. Je les vois avancer prudemment, un pas à la fois, en tâtant le terrain. Ils ne veulent pas mettre le pied dans un trou et tomber. Quelques fois, ces mêmes personnes donnent la main à une autre pour qu’elle les guide ou pour qu’elle fasse le chemin pour eux. Le parcours est différent, sauf derrière, il y a une peur; celle de se planter.

Vous ne me croyez pas! Dépendamment de la situation qu’on vit, il nous arrive d’être une poule mouillée, par peur de se planter. Qu’est-ce que cela peut faire? On est déjà tombé à quelques reprises et on tient encore debout. L’exemple de l’enfant qui apprend à marcher est le meilleur exemple pour illustrer que tomber ça fait partie de l’apprentissage.

D’accord, tomber peut faire mal!! Surtout mal à l’égo. Ce qu’on devrait apprendre, c’est l’art de tomber. Qu’est-ce que j’entends par là? 

On a peur de vivre des échecs. Ne me dites pas le contraire! Même moi, je suis la première qui ne veut pas sortir de ma zone de confort, par peur de ne pas être à la hauteur et d’affronter les périples. Franchement!! Je ne peux pas réussir en étant spectatrice! Il faut que j’agisse et que j’apprenne à tomber. Apprendre à tomber; c’est d’accepter la défaite et voir les possibilités pour s’en sortir. Alors, mes actions deviendront instinctives, réfléchies et instructives. Peut-être que je vais m’enfoncer, mais j’apprendrai à chercher d’autres moyens pour m’en sortir.

Il faut se relever par nous-même, car on est LA meilleure personne pour le faire.

Si on attend que les autres le font à notre place, on vivrait dans l’attente et dans l’insatisfaction. De plus, nous aurons tendance à retomber dans le pattern. On n’en tirera aucune leçon, juste celle qu’il aura toujours un bon samaritain pour nous sortir du trou. Et un jour, le bon samaritain ne sera plus là!! Alors, qui va devoir se relever seul?

En plus, si on se tourne vers les autres, nous aurons leur vision qui est rarement la même que la nôtre. Ils veulent bien faire, l’intention est bonne derrière, mais est-ce que c’est suffisant pour vous sortir de cette impasse? Ils sont souvent des spectateurs, non les acteurs et c’est normal qu’ils ne sont pas les mieux placés pour nous relever.

On peut toujours se tourner vers une aide extérieure; comme un coach ou un thérapeute.

C’est sûr qu’ils seront de bonne écoute et prêts pour vous pister sur une marche à suivre. Mais, allez-vous faire ce qu’ils vous proposent? Allez-vous le faire pour vous ou pour eux? Parce qu’au final, c’est vous qui va devoir vous relever par vous-même et avancer. Ces intervenants ne sont pas là comme un sauveur en vous tirant par le bras, mais en vous tendant la main. Ça peut être une belle alternative, pour vous donner une poussée afin de vous relever.

Bref, il faut s’attendre à tomber dans la vie et surtout à se relever par nous-même. Arrêtons d’avoir peur d’échouer. Si on reste là à rien faire, on n’avancera pas vers ce qui nous est destiné. Si vous avez une tendance à être un sauveur; laissez-les autres expérimenter, car vous ne les aiderez pas à affronter leurs obstacles. Vous allez seulement repousser le moment où ils devront le faire par eux-mêmes.

Nous avons tous la force en nous pour se remettre debout et réussir!

Par Miss Simplicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *