collaboratrices

Les péchés modernes

Par: Isa Belle

C’est semaine de péchés chez Miss Simplicité!

Péchés capitaux, péchés mignons, plaisirs coupables…

On est d’accord: les péchés capitaux de la religion catholique sont un peu dépassés en 2017. Ils ne vont plus vraiment avec nos valeurs de société.

Et les péchés mignons? Bien, ils sont juste cute, non? Et j’espère sincèrement que tu en as quelques-uns et que tu les chéries. Ils sont tellement importants! Comme les plaisirs coupables!

Alors, c’est quoi, PÉCHER, en 2017? (Et on ne parle pas de poisson, là!)

Je t’ai fait une liste de péchés modernes. On a tous été coupables de certains, un moment donné dans notre vie. Je ne crois pas que cela fait de nous des «PÉCHEURS» en tant que tel ou de mauvaises personnes. Mais malheureusement, il y a des gens qui en font leur mode de vie…

Voici les sept péchés modernes:

1- Le meurtre

Celui-ci est assez clair. Pas besoin d’explication, hein?

2- Le mensonge

Ici, je ne te parle pas de mensonges du style «faire croire à son enfant que le père Noël existe». Je te parle de VRAIS mensonges. De gros mensonges. Mentir pour se sortir d’une situation malencontreuse. Mentir pour ne pas faire son travail. Mentir en faisant des promesses que l’on sait que l’on ne pourra pas tenir. Mentir pour se protéger parce que l’on a trompé notre conjoint. Mentir pour faire du mal à quelqu’un. On a tous été coupable de celui-ci, un moment donné. Mais, ça fait de nous des mauvaises personnes? Non, bien sûr! Mais si mentir devient un automatisme, que nous devenons des menteurs professionnels, c’est une toute autre chose!

3- La méchanceté

Oui, les gens méchants existent. Tu le sais bien: on a tous rencontré au moins une personne qui se fait un plaisir à faire du mal autour d’elle. Qui a du plaisir à voir les autres souffrir. Que ce soit physiquement, psychologiquement ou émotionnellement. Malheureusement, la méchanceté pure, elle existe.

4- La manipulation

On a tous été coupable de manipulation un moment donné pour obtenir ce que l’on désire. Surtout enfant! Mais, savais-tu que près de 10% de la population est considérée comme «manipulatrice»? Un vrai manipulateur (qu’on peut aussi appeler pervers narcissique) n’hésitera pas à te complimenter, te faire sentir comme la meilleure personne qu’il n’a jamais rencontrée, pour ensuite te mentir, te rabaisser, te faire douter de tes dires, de toi… Il aura toujours raison et sera très subtil.

5- Le commérage

Ah le commérage et les rumeurs! Comme on aime parler des autres, lorsqu’ils n’y sont pas, évidemment! Ça nous fait tellement du bien de se comparer. C’est une peu malsain, pourtant, on le fait tous. Mais, pour certains, c’est presque maladif. C’est une façon pour eux de se valoriser: ils le font à travers les échecs des autres, au lieu d’être fiers de leurs propres réussites. Que ce soit dans des soupers où certains amis ne sont pas pour que tous les invités puissent parler des non-invités à leur guise ou de raconter toujours les mêmes histoires d’échec qui sont arrivées à leurs «amis» ou des connaissances, ils le font à la base pour se sentir mieux dans leur peau. Tu en connais, toi aussi, hein?

6- Le dénigrement

Dire à quelqu’un qu’il est moins bon que soi-même… Pas très respectueux, surtout que l’on a jamais marché dans ses souliers. Et quand même pas facile à dire de vive voix! Mais, en 2017, souvent, on ne voit jamais la personne qui le fait. Combien de conversations as-tu vu dégénérer sur Facebook? Des gens qui ne se seraient jamais dit ces choses en face, si la même conversation avait eu lieu lors d’une activité en famille ou d’une rencontre au travail… Tu y as même peut-être participé, parce que le sujet de la conversation te touchait personnellement ou que tu trouvais certaines réponses complètement irrationnelles. C’est tellement difficile de ne pas réagir parfois quand ce dont il est question vient nous chercher dans les tripes!

7- La déresponsabilisation

As-tu remarqué que certaines personnes ne prennent JAMAIS la responsabilité de leurs erreurs? C’est souvent la faute de quelqu’un d’autre. Ils sont parfois même prêts à mentir pour ne pas dire qu’ils avaient tort. On a tous déjà dit: «Oui, j’ai fait cela, mais c’était parce que…». En donnant une raison à notre erreur pour nous excuser, est-ce que l’on prend vraiment la responsabilité à 100%?

Sept péchés modernes pour remplacer les sept péchés capitaux. Et nous sommes tous coupables de quelques-uns à certains niveaux… Mais, je crois que l’important dans tout ça, c’est surtout d’en être conscient et de toujours faire des efforts pour s’améliorer. On ne voudrait quand même pas devenir des «PÉCHEURS» professionnels. Hihi!

Et qu’en est-il des dix commandements modernes maintenant?

Simple. Il y en a juste UN.

Tu respecteras ton prochain.

Si on le respectait à 100%, les péchés, ils n’existeraient pas, non?

Par la collaboratrice: Isa Belle, du blogue Isa Belle Blogueuse Etc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *