tranche de vie

Je te fais la promesse!

Chère So,

Ça fait combien de temps qu’on ne se soit pas vu? Je m’en souviens; la fois que je suis allée à Rivière-du-Loup pour un mariage. On s’était rapidement vu avec tes petits gars. Des amours en passant! Un dîner amical pour parler de ce qu’il se passait dans nos vies. Des fous rires et de bons souvenirs faisaient partie de ce repas merveilleux.

Par la suite, nous avons continué à poursuivre nos vies effrénées, chacune de notre côté. Je ne me doutais pas des tempêtes que tu allais traverser. Je ne crois pas qu’à notre rencontre que c’était commencé, à moins que je me trompe.

Tu m’en as fait part lorsque j’avais publié le texte sur mon pré-cancer. Tu m’avais annoncé que ton conjoint luttait contre un cancer. J’avais de la misère à croire que cet homme fort et toujours souriant, combattait le maudit cancer. C’était plus fort que moi, je devais m’informer et savoir comment tu allais. Ça ne devait pas être facile! Mais il est fait fort, c’est un gars de la construction, j’étais certaine qu’il allait s’en sortir.

Je n’ai pas repris de ses nouvelles, je croyais que tout allait bien. Que vous affrontez le tout ensemble, unis comme vous l’avez toujours été ! Je n’aime pas dire que je regrette, mais je regrette de ne pas avoir pris le temps de m’informer sur son état de santé. J’étais loin d’imaginer la tournure des événements.

Lorsque j’ai vu ta publication sur ta page, mon cœur a arrêté de battre, les bras me sont tombés et j’étais sous le choc d’apprendre la nouvelle. Je n’en croyais pas mes yeux! J’avais le goût de t’appeler et de prendre de tes nouvelles. Savoir comment vous alliez les garçons et toi. Mais, tu devais être sur le pilote automatique à accepter ce qui venait d’arriver. Perdre l’homme de sa vie, que ça doit être dur! Je n’ose pas l’imaginer!

Toute de suite, j’ai communiqué avec K, je me demandais si elle le savait. On ne s’était pas parlé depuis des lunes et c’était une mauvaise nouvelle nous a permis de reprendre contact. Je me suis rappelé les bons moments qu’on avait passés avec vous. Mes larmes sont restées coincées! Je n’arrivais pas à y croire! Ça ne pouvait pas arriver à un homme comme lui!

Je voulais tant t’écrire pour te dire que je suis avec toi et que si tu as besoin, je suis là. Mais, je n’ai rien envoyé!

À la place, j’ai pensé venir te voir aux funérailles. Je ferais mes adieux à l’homme de ta vie et je te serrerais dans mes bras. C’était important pour moi! Mais, je ne suis pas allée!

C’est là que je me sens cheap comme amie! Je ne suis pas venue! Pourquoi? Aucune de mes raisons n’est valable. J’aurais dû déplacer des montagnes pour être là. Je ne l’ai pas fait! Je me sens mal. Je sais que tu m’en veux pas, tu comprends, mais …

Je t’aime beaucoup, ma chère So!

Cependant, je ne suis pas inquiète que tu sois bien entourée; tes proches sont sûrement près de toi. Ça me rassure de te savoir bien accompagnée. Je vais laisser passer cette tempête et je te fais une promesse: je viendrai! Rien au monde ne m’empêcherait de prendre ma voiture et me rendre chez toi. Mieux vaut tard que jamais! Je te donne le temps qu’il te faut pour te retrouver et j’arriverai. Ça y est, mes larmes coulent en écrivant ses lignes.

Je te fais la promesse!

Caro xxx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *