collaboratrices

Je suis indécise, non-partisane, désillusionnée… mais j’aime la crème glacée!

par Isabelle, du blogue Isa Belle Etc

On le sait, il y aura des élections le premier octobre au Québec.

Mais, je suis incapable de choisir pour qui voter…

Je suis indécise.

À toutes les élections, je me pose la même question:

Mais pour qui vais-je bien pouvoir voter cette fois-ci?

C’est comme être devant le comptoir de crème glacée dans une crémerie.

Beaucoup ne se posent pas de question et prennent toujours la même chose.

D’autres changent de saveurs à chaque visite. Pour voir s’ils ne préféreraient pas quelque chose de nouveau.

Il y en a aussi qui ne vont pas à la crémerie. Ils n’ont pas de temps à perdre avec d’la crème à glace!

Moi, je ne sais jamais, JAMAIS, quelle saveur choisir!

Elles ont toutes l’air bonnes, me promettant une aventure dans le monde des saveurs!

Me faisant des promesses mêmes un peu folles. Question d’être certaines que je les choisisse. Des promesses qu’avec le temps et la sagesse, je sais très bien qu’elles ne pourront jamais mettre en place! Comme me promettre de la crème glacée gratuite! Mais, seulement du mardi au jeudi, de 3h am à 7h am, et juste pour ceux déguisés en clown ou en licorne.

Puis, tu sais d’avance que tu vas être déçue, quand celui qui te promet de la crème glacée gratuite est payé par… le boss de la crémerie! Il ne veut pas perdre d’argent, lui!

Je suis non-partisane.

Je n’ai jamais adhéré à un parti politique.

Je n’ai jamais voté pour le même parti, deux élections de suite. Je ne suis pas partisane d’un en particulier.

À la crémerie, certains prennent toujours une crème molle trempée dans le chocolat. Ou un sundae aux fraises.

Ils ne se posent même pas de question: ils savent ce qu’ils aiment et ce qu’il leur faut.

Ces personnes savent qu’elles seront satisfaites avec leur choix.

Des fois, je les envie un peu!

Moi, souvent, aucune saveur ne me parle. Je reste devant le comptoir à les regarder, à essayer de comprendre ce qui serait mieux pour moi, pour mes valeurs… Généralement, aucune ne cadre parfaitement avec mes idéaux.

Ou je finis par choisir une saveur que j’aime moins, par défaut. Question de ne pas voir celle que je n’aime vraiment pas devenir la plus populaire.

Je suis désillusionnée

Je suis un peu fatiguée des choix de saveurs de crème glacée à la crémerie.

Je les ai pas mal toutes choisies à un moment donné dans ma vie. Puis j’ai l’impression qu’elles veulent juste rire de moi avec ce qu’elles m’offrent aujourd’hui!

J’ai comme un goût de vieille crème glacée dans la bouche.

Tsé, le pot à moitié mangé que tu as oublié au fond de ton congélateur en octobre et que tu retrouves en mai, quand il commence à faire chaud et que tu as envie de quelque chose de froid et sucré?

Je risque donc d’aller à la crémerie, et de ressortir sans avoir choisi aucune saveur.

Ce ne serait pas la première fois que je le ferais.

Le problème, c’est que ça ne compte pas dans les pourcentages, combien de personnes ressortent de la crémerie sans avoir choisi. On réaliserait peut-être les problèmes de notre système si c’était fait!

Mais j’aime la crème glacée!

C’est donc bon de la crème glacée!

C’est surtout IMPORTANT. Nous vivons dans un pays qui nous permet de choisir la saveur que nous voulons en tant que citoyens.

Beaucoup n’ont pas cette chance! Il faut l’apprécier!

Le premier octobre, j’irai voter. Je ne sais pas encore pour qui. Je ne sais pas encore si je finirai par annuler mon vote ou pas.

Mais, au nom de la démocratie, je ferai mon devoir de citoyenne: j’utiliserai mon droit de vote.

Après, j’irai manger une bonne crème à glace!

Par Isabelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *