vie

Encaisser… plus jamais!

Je me demande si c’est dans l’air, mais je suis à fleur de peau. Un rien peut m’atteindre. On dirait que les planètes se sont alignées pour que tout m’arrive, afin de me faire sortir de mes gonds. Je parais bien en apparence; le même sourire, je suis là où je dois être et je fais ce que je dois faire. Encaisser est tout un art! Mais…

Ça bouillonne en dedans! J’ai le goût d’hurler! Cracher mon venin, sans gêne et sans porter de gants blancs. Au diable si je blesse quelqu’un au passage avec mes paroles; lui aussi, il peut souffrir comme moi.

Pourquoi je devrais faire attention aux autres?

Est-ce qu’on fait attention à moi?

J’ai été élevée avec la croyance qu’il ne faut pas faire aux autres, ce que tu ne veux pas qu’on te fasse. J’ai souvent fait de mon mieux en étant respectueuse, gentille et conciliante. Même j’étais été trop conciliante! Certains ont abusé de ma gentillesse pour avoir des gains. Puis moi, la gentille, petite fille qui ne parlait pas de ce qu’elle ressent, va sans broncher faire le bonheur des autres.

Je sais que les gens ne sont pas tous de même. J’en ai rencontré des gens qui avaient à cœur mon bonheur. Mais moi, la belle tarte, je ne demandais pas leur aide et même pire je la refusais. Pourquoi? Je ne voulais pas être un fardeau. Alors, imaginez toute la frustration que je ressentais en dedans, parce que je n’ai pas osé dire: Svp, aide-moi! 

Encaisser; c’est la pire chose à faire. Comment ça, on ne m’a pas appris à m’exprimer, lorsque j’étais jeune? C’est sûr qu’un enfant qui fait une crise de bacon, c’est désagréable à entendre et gênant si c’est notre progéniture. On coupe ça court! Ravale tes larmes mon minou! La gêne me paralysait dès mon jeune âge; aucun mot ne sortait de ma bouche, alors j’encaissais.

Je ne me sentais pas comprise et je répondais comme les autres. Une vraie suiveuse! J’avais quelques amis, mais le rêve d’appartenir à une gang aurait été mon plus grand souhait. Rêve pas trop en couleur ma grande! La plupart t’a écœuré au primaire, ils ne s’attendent pas à grand chose de toi.

C’est des idées que je me fais! Comment je peux savoir ce qu’ils pensent de moi, si je ne leur ai jamais demandé? Ce petit manège, d’être mal comprise et dénigrée par moi-même, a continué longtemps. Ça faisait partie de moi. J’avais mon monde secret que personne ne pouvait percer, car en apparence j’étais la gentille fille souriante comme on aime.

Cependant, un événement m’amena à écouter ce que je veux pour moi. J’ai osé percer ce qui me compactait la poitrine. Mon corps s’est mis à trembler. Ça n’a pas été facile de m’affirmer, surtout de ne pas valser comme je fais si bien (j’avance de trois pas, je recule de quatre). J’aurais tellement aimé que quelqu’un le fasse à ma place, mais c’était mon combat que je devais mener.

Le changement a été visible; mon dos se redressait, ma tête était haute et mon sourire illuminait la pièce. Mais, en dedans de moi, le volcan était en ébullition. J’ai eu besoin de savoir qui j’étais. J’ai été surprise par ce que j’ai découvert.

Depuis, j’essaie de ne plus être la belle gentille petite fille qui ne dit pas un mot. Je veux maintenant prendre la place qui m’est destinée. Je veux qu’on me voit comme une fonceuse qui défend ses valeurs. Je ne vous cache pas que j’en tremble, lorsque je parle et que je me remets en question en voulant, de temps en temps, revenir en arrière.

J’apprends toujours à m’affirmer, des fois, je suis malhabile et je n’utilise pas les bons mots en étant arrogante. Je dois m’ajuster, parce que les mots se bousculent dans ma bouche. Cependant, je vais les laisser sortir en portant une attention sur la manière qu’ils seront reçus.

Percer cette partie de moi m’a fait mal sur le coup, mais m’a libérée. Encore aujourd’hui, j’ai la mauvaise habitude de garder quelques trucs pour ne pas blesser ceux que j’aime. Maintenant, j’ose le dire, car je ne veux pas empoisonner mon quotidien.

Par Miss Simplicité

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *